Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Révolution
  • Le blog de Révolution
  • : Révolution ! est le bulletin jeunes de la Fraction l'Étincelle. Il est diffusé dans plusieurs lycées ou facultés en région parisienne et en province.
  • Contact

À propos de nous...

Recherche

Liens utiles

La page facebook de étincelle révolution :



Le site de notre revue :

Les blogs de bulletins d'entreprise "L'Étincelle" :
Blog L'Étincelle La Poste Paris
Blog L'Étincelle Altis/IBM
Blog L'Étincelle Technocentre Renault Guyancourt
Blog L'Étincelle France Télécom
Blog L'Étincelle du Rhône

Pour la coordination des luttes des
travailleurs face aux licenciements :

Collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Les organisations politiques dont nous sommes proches :


9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 15:50

Au moment de l’évacuation de la ZAD, Valls affirmait sur toutes les chaînes que « l’ordre républicain devait s’imposer ». En clair, les zadistes ont été délogés et les manifestations dans la région interdites. Des élus du conseil général, dont le vice-président, s’en mettront plein les fouilles, car ils sont eux-mêmes également membres du conseil d’administration de l’entreprise subventionnée pour gérer les eaux du futur barrage. Mais ils se disent légitimes car ils ont la police, et si besoin l’armée, avec eux. « L’ordre républicain », c’est la violence d’un État au service des riches.

C’est à Sivens qu’il y a quelques mois, la gendarmerie, qui se contentait de suivre la consigne de dureté du gouvernement, assassina Rémy Fraisse. Ce meurtre donna lieu à d’importantes manifestations de jeunes notamment à Nantes, Paris et Toulouse. Suite à ces protestations, le gouvernement suspendit l’usage de grenades offensives qui dataient de la guerre de 14.

On murmure que le gouvernement aurait fait pression pour que le barrage inutile soit deux fois moins grand que prévu. Comme quoi, les mobilisations sociales, ça peut faire peur...

La construction d’un barrage, et de toutes les infrastructures impactant la vie de milliers de personnes, ne doit pas être décidée par et pour une minorité de patrons, possédants et politiciens consanguins. Elle doit être réalisée en fonction des besoins de la population que celle-ci devrait pouvoir librement exprimer.

Ça paraît basique, logique et c’est le minimum. Mais ça nécessiterait de remettre en cause cette société capitaliste organisée pour les profits de quelques-uns et de se mobiliser dans la perspective d’une révolution socialiste qui contestera aux bourgeois le pouvoir d’organiser leur société et de régir nos vies.

Partager cet article

Repost 0

commentaires