Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Révolution
  • Le blog de Révolution
  • : Révolution ! est le bulletin jeunes de la Fraction l'Étincelle. Il est diffusé dans plusieurs lycées ou facultés en région parisienne et en province.
  • Contact

À propos de nous...

Recherche

Liens utiles

La page facebook de étincelle révolution :



Le site de notre revue :

Les blogs de bulletins d'entreprise "L'Étincelle" :
Blog L'Étincelle La Poste Paris
Blog L'Étincelle Altis/IBM
Blog L'Étincelle Technocentre Renault Guyancourt
Blog L'Étincelle France Télécom
Blog L'Étincelle du Rhône

Pour la coordination des luttes des
travailleurs face aux licenciements :

Collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Les organisations politiques dont nous sommes proches :


7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 00:22
Un monde de fous / Les scandales du pétrole au Nigéria

Chaque année, Le Nigéria est riche de pétrole. Pourtant, l’exploitation pétrolière au seul profit des multinationales se révèle être un cauchemar pour la population.

En 50 ans, 13 millions de barils ont été déversés dans le delta du Niger. La vie aquatique a été détruite, privant de leurs ressources les habitants du delta qui vivent de la pêche. Les puits, qui fournissent l’eau que boivent les familles, sont contaminés au benzène, une substance toxique à l’origine de troubles psychiques et de leucémies.

Bien sûr, les multinationales nient leurs méfaits. En 2008, deux oléoducs de Shell ont subi des fuites massives. La firme a minimisé la catastrophe, estimant la fuite à 1 640 barils au lieu de 100.000. Puis, elle a affirmé que cet accident était dû à un sabotage alors qu’elle savait que ses oléoducs étaient vétustes.

Pour éviter un procès, Shell a payé 76 millions d’euros. Et il ne faut pas compter sur le gouvernement nigérian pour s’attaquer à ces multinationales : en 2012, sous la pression du FMI, il abandonnait le contrôle des prix sur le carburant pour permettre aux compagnies pétrolières d’augmenter leurs profits.

En réaction, les travailleurs avaient déclenché une grève générale victorieuse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kelly VERNA 09/05/2017 16:06

Salut chers internautes,

Je suis Kelly VERNA, étudiante en BTS Assistant Manager à Saint-Etienne. Cette année, je dois effectuer un stage à l'étranger. J'ai donc décidé de partir à Malte avec 3 amis de ma classe. Nous avions trouvé un logement sur un groupe Facebook : "Français à Malte". Nous avions alors posté une annonce décrivant notre besoin de logement pour 2 mois : du 07 Mai au 11 Juillet 2017. Suite à cette annonce, nous avons été contacté par une femme s''intitulant "Lynn Michelle Tungate". Elle nous a proposé un logement à Malte, incluant des photos et vidéos. Suite à plusieurs échanges, nous avons signé un contrat qui est bien évidemment faux, malheureusement je l'ai remarqué trop tard. Suivant la procédure décrit dans le contrat, nous avons effectué un premier virement de 1000€ pour la caution, le 02 Mars 2017. Puis nous devions en suite régler le premier mois de la location ; 1000€. Un de mes 3 amis a effectué un virement de 250€ le 28 Mars 2017. Mes deux autres amis et moi-même devions effectuer chacune un virement de ce même montant. Soit 4 x 250€ = 1000€. Mais nous avons découvert avant qu'il ne soit trop tard, que, cette femme dénommée Lynn Michelle Tungate s'avère être une arnaque vivante. Nous avons découvert par le biais d'une amie de ma classe, à qui elle propose le même logement sous une adresse postale différente à chaque fois. Évidemment, elle change de compte Facebook pour ne pas se faire remarquer. Nous avons 2 RIB de comptes bancaires différents, le premier virement était sous le nom de "Abdulhayyu Hamisu Lawal" étant dans une banque "Deutsch Bank" à Mannheim, Allemagne. Le deuxième virement, fait par mon ami, était sous le nom de "Lynn Michelle Tungate" dans la banque "Santander Consumer Bank" à Mannheim également. Pour arrêter cette saigné nous avions donc contacté un officier de la police judiciaire qui nous a aidé à déposer une plainte au niveau de l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL qui nous a aidé à se faire rembourser. Nous ne sommes certainement pas ses premières victimes donc nous demandons à toute personne victime de contacter cette Organisation pour que justice soit faite.

Email : oipc_i@yahoo.com / oipc-i@perso.be

Merci pour votre lecture,

Cordialement