Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Révolution
  • Le blog de Révolution
  • : Révolution ! est le bulletin jeunes de la Fraction l'Étincelle. Il est diffusé dans plusieurs lycées ou facultés en région parisienne et en province.
  • Contact

À propos de nous...

Recherche

Liens utiles

La page facebook de étincelle révolution :



Le site de notre revue :

Les blogs de bulletins d'entreprise "L'Étincelle" :
Blog L'Étincelle La Poste Paris
Blog L'Étincelle Altis/IBM
Blog L'Étincelle Technocentre Renault Guyancourt
Blog L'Étincelle France Télécom
Blog L'Étincelle du Rhône

Pour la coordination des luttes des
travailleurs face aux licenciements :

Collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Les organisations politiques dont nous sommes proches :


4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 00:53

Le 26 octobre, un hôpital géré par MSF (Médecins sans frontières) a été bombardé au Yémen par la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite. Alliée des États-­Unis et de la France, elle a été à bonne école : moins d’un mois auparavant, un autre hôpital de MSF avait été pulvérisé par un bombardement américain à Kunduz en Afghanistan.

Dans les deux cas, les coordonnées GPS des hôpitaux avaient été données à la coalition pro-­‐ occidentale pour éviter toute bavure. Dans les deux cas, l'hôpital a été rasé à la suite de plusieurs frappes aériennes étalées sur une heure, alors que les membres de MSF alertaient la coalition dès le premier tir. Si l'Arabie Saoudite nie sa responsabilité au Yémen, les États-­‐Unis ont tenté de se justifier en prétendant que l'hôpital de Kunduz abritait des miliciens talibans. En fait, il s'agit moins d'« erreurs » que de « crimes de guerre », comme le dénonce à juste titre la présidente de MSF.

Les civils sont les cibles privilégiées de ces guerres menées par les pays impérialistes et leurs alliés. Les « dommages collatéraux » ont pour but de semer la terreur parmi les populations pour sauvegarder leurs intérêts. Et tant pis pour les humanitaires si certains d'entre eux figurent parmi les victimes...

Partager cet article

Repost 0

commentaires