Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Révolution
  • Le blog de Révolution
  • : Révolution ! est le bulletin jeunes de la Fraction l'Étincelle. Il est diffusé dans plusieurs lycées ou facultés en région parisienne et en province.
  • Contact

À propos de nous...

Recherche

Liens utiles

La page facebook de étincelle révolution :



Le site de notre revue :

Les blogs de bulletins d'entreprise "L'Étincelle" :
Blog L'Étincelle La Poste Paris
Blog L'Étincelle Altis/IBM
Blog L'Étincelle Technocentre Renault Guyancourt
Blog L'Étincelle France Télécom
Blog L'Étincelle du Rhône

Pour la coordination des luttes des
travailleurs face aux licenciements :

Collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Les organisations politiques dont nous sommes proches :


16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 16:33
Violences policières : le piège de l’état d’urgence !

Le 29 novembre, à Paris, une manifestation pour le climat et contre l’état d’urgence entraîne plus de 300 interpellations. Le 4 décembre à Nantes, un rassemblement contre l’état d’urgence est réprimé brutalement par la police. Dans l’agitation, une voiture de policiers roule sur l’un des présents, à terre. « L’état d’urgence » : GTA 6 ? Le 6 décembre, à Rennes, un homme est tué par la police : au nom d’une soi-disant légitime défense, les policiers lui ont tiré cinq balles dans le corps… En hommage à ce jeune Sénégalais et pour protester contre cette violence meurtrière, une marche a été organisée dans la ville. Depuis les attentats, et grâce à l’état d’urgence, la police a les mains libres pour multiplier les perquisitions en pleine nuit, fracassant les portes et pointant les armes contre les habitants. Parmi les nombreux cas de violences recensés, une petite fille de 6 ans a été blessée lors d’une perquisition qui devait viser… le voisin.

L’état d’urgence, loin d’être un moyen efficace pour lutter contre le terrorisme, sert surtout à empêcher toute contestation : rassemblements interdits, militants écologistes assignés à résidence, contrôle ou arrestations de manifestants... Pour dénoncer les violences policières quotidiennes, des centaines de milliers de jeunes se sont mobilisés cette année aux Etats-Unis avec pour slogan « Black lives matter ». Nous aussi, nous n’avons aucune raison d’accepter ces violences et l’arbitraire que veut imposer le gouvernement en se servant de l’émotion suscitée par les attentats !

Partager cet article

Repost 0

commentaires