Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Révolution
  • Le blog de Révolution
  • : Révolution ! est le bulletin jeunes de la Fraction l'Étincelle. Il est diffusé dans plusieurs lycées ou facultés en région parisienne et en province.
  • Contact

À propos de nous...

Recherche

Liens utiles

La page facebook de étincelle révolution :



Le site de notre revue :

Les blogs de bulletins d'entreprise "L'Étincelle" :
Blog L'Étincelle La Poste Paris
Blog L'Étincelle Altis/IBM
Blog L'Étincelle Technocentre Renault Guyancourt
Blog L'Étincelle France Télécom
Blog L'Étincelle du Rhône

Pour la coordination des luttes des
travailleurs face aux licenciements :

Collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Les organisations politiques dont nous sommes proches :


7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 04:58
Sur la précarité du travail en France...

Parmi les mesures économiques prises par le gouvernement l’année passée, plusieurs visent à augmenter la précarité. L’État satisfait ainsi les vœux des patrons : avoir à leur disposition la main d’œuvre la plus flexible possible ; faire travailler les gens en fonction des besoins de l’entreprise, sans prendre en compte le fait que nous, on a envie de faire autre chose de nos vies que d’être à l’entière disposition de notre patron !

En ce moment, la direction de Zara (les magasins de vêtements), se flatte d’avoir réussi à faire accepter à ses salariés de travailler le dimanche et les soirs. Ses salariés, ce sont principale-ment de jeunes étudiants embauchés à temps partiel, qui ont du mal à joindre les deux bouts. La direction de Zara se vante d’aider ces jeunes, qui sont mieux payés quand ils travaillent les soirs et les dimanches. Mais ce qui est honteux, c’est que les salaires de base sont tellement faibles qu’il est impossible d’en vivre. Alors les travailleurs doivent accepter de travailler de façon de plus en plus flexible, sans forcément connaître leur planning à l’avance, parce que c’est la seule solution qu’ils ont pour arriver à la fin du mois.

Est-ce cela, le monde dans lequel on a envie de vivre ? Nos vœux pour 2016, c’est de mettre fin à ce système d’exploitation où la vie des gens importe peu face aux profits. Et cela, il n’y a que nous, tous ensemble, qui pourrons le réaliser.

Partager cet article

Repost 0

commentaires