Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Révolution
  • Le blog de Révolution
  • : Révolution ! est le bulletin jeunes de la Fraction l'Étincelle. Il est diffusé dans plusieurs lycées ou facultés en région parisienne et en province.
  • Contact

À propos de nous...

Recherche

Liens utiles

La page facebook de étincelle révolution :



Le site de notre revue :

Les blogs de bulletins d'entreprise "L'Étincelle" :
Blog L'Étincelle La Poste Paris
Blog L'Étincelle Altis/IBM
Blog L'Étincelle Technocentre Renault Guyancourt
Blog L'Étincelle France Télécom
Blog L'Étincelle du Rhône

Pour la coordination des luttes des
travailleurs face aux licenciements :

Collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Les organisations politiques dont nous sommes proches :


7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 00:07

L’industrie de la téléphonie mobile est en plein essor depuis quinze ans. Et cela au prix d’un coût humain considérable.

Près de soixante composants chimiques sont utilisés pour fabriquer les smartphones d’Apple, Nokia ou Samsung. Le tantale, utilisé dans l’assemblage des composants électriques, est extrait surtout au Rwanda et en RDC, en exploitant les populations locales. Dans la mine de Rubaya, les mineurs s’enfoncent dans d’étroits tunnels par 45°C avec peu d’oxygène. Et cela 12 à 14 heures par jour. Des enfants et même des femmes enceintes travaillent dans ces puits. Les accidents sont récurrents et cette mine se transforme en tombeau pour des centaines de mineurs, tout cela dans le secret ou l’indifférence.

Les hommes sont payés 1 à 5 dollars par jour alors que le kilo de tantale pur est vendu 3500 dollars sur le marché international par les milices locales qui se servent de cette manne financière pour acheter des armes aux pays occidentaux. Les populations subissent le manque de nourriture, les maladies et les violences.

Cette situation est entretenue par les capitalistes occidentaux pour continuer à se gaver de profits. Être exploité jusqu’à la mort, une réalité qui n’a jamais été autant répandue qu’aujourd’hui pour les travailleurs de tous les pays. Mettons-y un terme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires